• Hadj Abdelkader

       Bougrine Abdelkader dit El Hadj, était un ami, un collègue. Il était aussi le pédagogue,  le didacticien, l'éducateur. Je l'ai côtoyé beaucoup d'années pour le savoir. Je l'ai toujours considéré comme l'une des personnalités les plus engagées quant à l'enseignement de la langue française. Son nom est étroitement lié au lycée Sadek Talbi, l'un des établissements où il a travaillé. Chaque coin de ce lycée se souvient de lui.

          Un jour, en sirotant un café au foyer du lycée, il m'a dit " ya H'med c'est un plaisir que de savoir que mes deux enfants sont dans ta classe". c'était le pédagogue qui parlait. Au fond de moi je savais que je ne lui arrivais pas à la cheville. J'ai assisté plusieurs fois à ses exercices de langue,il se comportait simplement, en être humain. Sereinement, il donnait le temps nécessaire à ses élèves d'apprendre. Il faisait des choses ordinaires qui devenaient comme par magie, extraordinaires. 

           Un homme simple dont le sourire était éternel. Un homme simple et très pieux. Un homme que la langue française devait pleurer. Un homme dont se souviendraient Rahbet Sidi Cheikh et Schettet El Chergui. Un homme dont les blagues étaient d'une finesse que très peu comprenaient. 

            Ce pédagogue dont j'ai pleinement profité, cet ami qui sait faire plaisir, cet homme simple nous a quittés avec son fils Salah dans un terrible accident de la route.  

            Repose en paix , hadj, tu vis toujours dans nos cœurs. 

    « يا أَيَّتُهَا النَّفْسُ الْمُطْمَئِنَّةُ ارْجِعِي إِلَى رَبِّكِ رَاضِيَةً مَرْضِيَّةً فَادْخُلِي فِي عِبَادِي وَادْخُلِي جَنَّتِي »
     
    سورة الفجر   

    · 
    Tags : homme, lycee, abdelkader, bougrine, hadj, schettet, rahbet sidi cheikh, pédagogue

     

    laghouati 

    Mercredi 11 Février à 22:09   

     

    Allah yarahmou, je n'ai pas eu la chance de l'avoir connu mais j'ai entendu beaucoup de belles choses sur lui, notamment de mon ami Nouredine Cotte qui a été son camarade de classe. Merci de nous avoir apporté ce témoignage sur lui

    « Si le Schettet ...Djamat ahmida n'est plus »

  • Commentaires

    1
    volodia
    Dimanche 14 Juin 2015 à 11:38

    Bonjour,


    Moi aussi je suis dans le chagrin le plus noir en ce moment alors je comprends vos souffrances. Bon aménagement pour votre maison et à bientôt sur vôtre/ton blog. Amitiés.

    2
    Dimanche 23 Août 2015 à 18:08

    Bravo cher Ahmed de nous rappeler au souvenir de L'Hadj Bougrine rahimahou Allah,un être exceptionnel que tout le monde appréciait de son vivant!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :